En 1989, le président de la Commission, Jacques Delors, crée une unité dédiée à l’économie sociale et solidaire au sein de la direction générale « Entreprise et industrie ». Cette unité est néanmoins dissoute en 1997, avant d’être réintégrée en 2000 à l’unité « Artisanat, petites entreprises, coopératives et mutuelles », dépendant de la même direction générale. Aujourd’hui, aucune direction générale ou unité n’est dédiée spécifiquement à l’économie sociale et solidaire. Cependant, selon les thématiques abordées, certaines directions générales constituent des interlocutrices privilégiées. C’est le cas de la direction générale « Emploi, affaires sociales et inclusion » (EMPL), qui lance notamment de nombreux appels à propositions pouvant bénéficier aux collectivités locales et aux acteurs de l’économie sociale et solidaire ; de la direction générale « Marché intérieur, industrie, entreprenariat et PME » (Grow) qui s’attache au développement de l’innovation sociale et l’entreprise sociale ; et de la direction générale « Politique régionale et urbaine » (Regio), qui coordonne les financements aux régions par les fonds structurels. Ce choix de ne plus faire dépendre l’économie sociale et solidaire d’une seule direction générale rend certains acteurs européens nostalgiques. Pourtant, tout comme le gendermaintreaming, le choix de cette approche transversale et structurelle semble beaucoup plus adéquate puisqu’elle s’inscrit au cœur de l’alternative socio-économique multiple proposée par l’économie sociale et solidaire en matière de développement économique, de création d’emplois, de services aux personnes, de lutte contre la pauvreté, d’insertion de publics fragilisés et d’environnement. Depuis 2012, il existe aussi au sein de la Commission européenne le groupe d’experts de la Commission sur l’entrepreneuriat social (GECES). Composé de représentants des États membres, des autorités régionales et locales, mais aussi d’organisations en lien avec l’entrepreneuriat social, ce groupe est consulté par la Commission sur les nouveaux développements et la mise en œuvre d’actions liées à l’entrepreneuriat social et l’économie sociale et solidaire.